En naviguant sur ce site vous acceptez que nous utilisions des cookies pour mesurer notre audience, vous proposer des fonctionnalités sociales, des contenus et publicités éventuellement personnalisés.

Isaure Le Faou Thérapeute et Coach Rv Paris et Skype

Le chemin de la connaissance

Photo Isaure Adagio Coaching

Retrouver nos articles de Développement Personnel sur Facebook 

Quelques soit la méthode, la spécialité, je ne crois pas que l'on devienne thérapeute par hasard. Je crois qu'on le devient très jeune. Que notre vie nous a façonné de la sorte. Je crois que le travail que nous effectuons pour y parvenir nous permets de déblayer ce qui nous gêne encore, de nous libérer de ce qui nous entrave et ce qui nous fait souffrir pour que nous puissions enfin partir à la conquête d'un nouveau monde.  

Quand Christophe Colomb est parti sur son navire pour l'Inde il ne se doutait pas à l'époque qu'il allait, à cause d'un mauvais cap, découvrir l'Amérique.

Tout est là.

Il n'y a jamais de mauvais cap. Car comme disait La Bruyère "Ce qui barre la route fait faire du chemin". 

Mon parcours est un parcours pluridisciplinaire qui puise sa force dans une certaine liberté et une certaine ouverture et où la “communication” est un outil de guérison.

Mon chemin a commencé par un Master en Sciences de l’Information et de la Communication à l’université Paris 8 où, pendant 5 années, j’ai étudiée ce qui fonde aujourd'hui les Sciences Humaines et plus particulièrement les thérapies cognitives et comportementales comme la systémique, le cognitivisme,  la cybernétique, la psychologie, la linguistique, la PNL et le coaching mais aussi la psychanalyse

Et c'est à la suite de cette formation qui fut pour moi comme les premières marches d'une longue ascension, que j'ai suivi, pendant 5 ans, une psychothérapie analytique fondée sur les théories cognitives et comportementales. 

Ce genre de thérapie est très utile pour instaurer et ancrer de nouvelles façons de réagir face aux stimuli négatifs et douloureux de notre vie mais quand vint la fin de ma thérapie, je me suis interrogé sur sa finalité. Certes la thérapie cognitive et comportementale alliée au coaching et à l'analyse avait eu un effet très positif sur moi et mes problématiques, mais je remarquais que certains noeuds de mon passé n'avaient toujours pas été dénoués et c'est à ce moment là que j'ai décidé d'entamer une psychanalyse pour comprendre les causes de ces blocages qui avaient encore du mal à se dénouer.   

Je suis donc entrée en psychanalyse si je puis dire, comme on entre en exploration.

Cette démarche étiologique passionnante m'a permis de me rapprocher de mon inconscient bien entendu et m'a aussi permis de comprendre et d'intérioriser en profondeur la source de certaines de mes difficultés qui se répétaient indéfiniment dans ma vie et d'en comprendre les mécanismes inconscients.

L'analyse m'a permis de revivre des émotions très forte, d'aborder ce que l'on appelle "le refoulé" ( étape indispensable à toute démarche thérapeutique qui se veut efficace dans la durée) tout en me donnant la possibilité d'acquérir la distance nécessaire pour les vivre sans que cependant je ne me sente totalement envahie par elles ou mise en danger.

Cette expérience, absolument incroyable, m'a permis de partir à la découverte de ce qu'il y  avait de plus profond en moi et m'a permis de m'autonomiser, de ressentir et de réfléchir d'une façon qui me servira toute ma vie.

Cependant, je ne voulais pas m'enfermer dans la psychanalyse car il me semblait que notre vie actuelle offrait la possibilité d'accéder à des savoirs qui  pouvaient tout à fait s'ouvrir, en plus de la recherche analytique, sur d'autres champs thérapeutiques où le thérapeute pouvait établir avec son patient un lien de création, de langage et de partage qui n'était pas réellement adapté au champs psychanalytique tel que je l'avais exploré en tout cas et que l'on retrouve dans les psychanalyses freudiennes dont je regrette une certaine forme de dogmatisme contrairement à d'autres courants de pensées qui s'autorisent plus de liberté. 

Je m'éloignais alors de Freud pour connaitre Jung qui devint alors un grand maitre.

Et c'est finalement en entreprenant un travail de supervision avec un  thérapeute d'origine Jungienne qui avait, comme moi, constitué sa propre boite à outil, au fur et à mesure de son cheminement personnel que je me suis résolue à assumer ma propre méthode.

J'ai eu l'impression d'aboutir ainsi au sens que je souhaitais donner à mon travail.
Tout en ayant bien conscience que le métier de thérapeute demande une quête permanente d'évolution intérieure qui semble être le travail de toute une vie.


C'est ainsi que j'ai découvert la richesse du développement personnel au sens large du terme.

Pas le développement personnel qui vise seulement un objectif à atteindre mais le développement personnel qui permet à chacun de partir à la découverte de son âme dans une ouverture de conscience et d'esprit permettant d'accéder à toutes les dimensions de son être, qu'elle soit spirituelle, humaine et thérorique.

Je me suis passionnée et beaucoup documentée sur  les diverses
 théories, mais aussi sur les savoirs ancestraux,les personnes qui témoignaient de leurs experiences de vie comme ceux qui sont interviewés par Lilou Macé par exemple dont les vidéos passionnantes foisonnent sur Youtube à travers le monde.

Tout cela m'a apporté une compréhension philosophique et humaniste du monde et tout ces outils ont nourri la curiosité de mon âme et la joie que j'ai de faire vivre cette passion qui ne me quitte plus et qui est toujours depuis un guide dans ma propre vie avant tout et que j'ai décidé de faire vivre dans ce rapport que j'entretiens avec mes accompagnés. 

J'ai par la suite obtenue, en plus de mon master 2 en sciences humaines un diplôme de Coach certifié, qui est aujourd'hui l'équivalent d'un master à l'Institut de Coaching International.  

Mais mon plus beau diplôme, en tout cas celui dont je suis le plus fière, demeure ce chemin de vie que je parcours depuis de nombreuses années en conscience et sur lequel je m'appuie tous les jours pour créer ma propre méthode pluridisciplinaire et humaniste fondée sur l'échange actif, bienveillant et constructif entre le patient et le thérapeute. 

Il y a une phrase qui me guide beaucoup en ce moment et que j'ai entendu dans une interview de Guy Corneau, grand psychanalyste Jungien reconnu au Québec et dans le monde entier. Cet homme a écrit un livre absolument admirable et que toute personne qui s'interroge un peu sur son essence devrait avoir lu. Ce livre s'intitule "Père manqué, fils manquant" et il explique tellement bien les rouages de notre inconscient et comment celui-ce va prendre des directions dans notre vie présente, en fonction de notre enfance et des ressentis que nous n'avons pas encore mis à jour. Ce livre a été une révélation pour moi et j'ai une admiration profonde pour cet homme qui a eu le courage et le talent de "vulgariser" la psychanalyse et la magie qu'elle recèle en tentant de la sortir de son pré carré et de la rendre accessible au plus grand nombre. 
Ce grand Monsieur, qui vient malheureusement de nous quitter disait lors de cette interview : "S'aimer c'est aimer la vie qui est en soi"

Il n'y a en effet pas de plus beau chemin...

Isaure Le Faou
Thérapeute et Coach
Isaure Développement
8 rue Rosa Bonheur
75015 Paris et Montpellier
06 63 43 08 92
isaurelefaou@hotmail.com 
Skype dans la France entière

MES INSPIRATIONS

Guy Corneau,
Jung,
Carl Rogers,
Charlie Chaplin,
Françoise Sagan,
Michel Berger,
La Bruyère,
Maryline...

venez découvrir ma moodlist !!!

Guy Corneau

Il y a une phrase qui me guide beaucoup en ce moment et que j'ai entendu dans une interview de Guy Corneau, grand psychanalyste Jungien reconnu au Québec et dans le monde entier. Cet homme a écrit un livre absolument admirable et que toute personne qui s'interroge un peu devrait avoir lu. Ce livre s'intitule "Père manqué, fils manquant" et il explique tellement bien les rouages de notre inconscient et comment celui-ce va prendre des directions dans notre vie présente en fonction de notre enfance. Ce livre a été une révélation pour moi et j'ai une admiration profonde pour cet homme qui a eu le courage et le talent de "vulgariser" ce qu'était la psychanalyse et la magie qu'elle recèle en tentant de la rendre accéssible au plus grand nombre. 
Ce grand Monsieur, qui vient malheureusement de nous quitter disait lors de cette interview : "S'aimer c'est aimer la vie qui est en soi

Il n'y a en effet pas de plus beau chemin...

La Littérature




"Ce qui barre la route fait faire du chemin"
La Bruyère

Françoise Sagan




"Ecrire c'est découvrir ce que l'on sait déjà"



"Il n'y a pas d'âge pour réapprendre à vivre, on ne fait que ça toute sa vie"

Maryline Monroe

Les Chansons



"Et un jour l'amour arrive, il découvre l'autre lui-même, l'autre partie de lui, quand il franchira la rive, quand il s'entendra dire je t'aime, il connaitra la vie."

Mon fils rira du rock'n roll 
Michel Berger

La psychologie, la psychanalyse

JUNG

"Celui qui regarde à l'exterieur de soi ne fait que rêver, celui qui regarde en soi se réveille."

"Ce n'est pas en regardant la lumière qu'on devient lumineux, mais en plongeant dans son obscurité. Ce travail est souvent désagréable, donc impopulaire".

"si vous ne faite pas face à votre ombre, elle vous viendra sous la forme de votre destin"

"Nous nous rencontrons maintes et maintes fois sous mille déguisements sur les chemins de la vie"

"La clarté de nait pas de ce qu'on imagine le clair, mais de ce qu'on prend conscience de l'obscur"

La Philosophie




"Il faut avoir une grande musique en soi si l'on veut faire danser le monde"
Nietzsche

Carl Rogers

Carl Rogers est né le 8 Janvier 1902 (Illinois), il meurt le 4 février 1987 en Californie

Psychologue, Humanistee,il a créé sa propre méthode, une approche centré sur la personne qui met l'accent sur la qualité de la relation entre le thérapeute et le patient. 

Selon lui il y a, de la part du thérapeute,
trois attitudes fondamentales à adopter en thérapie :
- Empathie
- La Congruence
- Le Regard positif et inconditionnel

"L'individu possède en lui-même des ressources considérables pour se comprendre, se percevoir différemment, changer ses attitudes fondamentales et son comportement vis à vis de lui même. Mais seul un climat bien définissable, fait d'attitudes psychologiques facilitatrices, peut lui permettre d'accéder à ses ressources."
Carl Rogers

"Du chaos naissent les étoiles" Charlie Chaplin



Travailler sur soi demande du courage et de la volonté, de la patience et de la bienveillance. Ce travail en profondeur est le garant d'une promesse qu'avait fait de son temps Charlie Chaplin, qui affirmait : 

"Nous ne devons pas avoir peur de nous confronter. Du chaos naissent les étoiles."

Le Petit Prince - Antoine de Saint Exupery

Nos petits plus

  • Développement personnel